TEXTE—JULIETTE LEBLANC ILLUSTRATIONS—ZAINE VAUNE

juillet 2022

10 oiseaux communs au Québec

BESIDE_BIRDS_2021_HEADER.png

À une époque où de nombreuses personnes sont déconnectées — physiquement ou mentalement — de la nature, l’observation des oiseaux est un moyen tout à fait accessible de communier avec elle.

Voici un guide non exhaustif des espèces d’oiseaux que vous pourrez observer au Québec et des pratiques de base à adopter, de la part d’une ornithologue néophyte, mais déterminée.

BESIDE_BIRDS_2021_robin.png

Merle d’Amérique (Turdus migratorius)

L’un des premiers oiseaux à se faire entendre le matin et l’un des derniers à chanter le soir. Le merle arbore une tête noire, un bec jaune, une gorge striée noir et blanc et une poitrine rousse, tirant sur le rouge. Le mâle revêt souvent des teintes plus vives que la femelle.

Habitat : régions boisées, espaces agricoles et zones urbaines.

BESIDE_BIRDS_2021_chickadee.png

Mésange à tête noire (Poecile atricapillus)

La plus commune des mésanges d’Amérique. Elle est très curieuse, en plus d’être une adepte des mangeoires. Une bonne candidate pour celui ou celle qui tente d’attirer des oiseaux avec une poignée de graines de tournesol au creux de la main !

Habitat : presque partout ! Forêts de feuillus ou mixtes, parcs, jardins.

BESIDE_BIRDS_2021_Chipping_Sparrow.png

Bruant familier (Spizella passerina)

Revêtu de son plumage nuptial (en période de reproduction), le mâle est reconnaissable à sa calotte rousse très voyante. Il existe de nombreuses espèces et sous-espèces de bruants au Québec. C’est aussi l’un des oiseaux les plus répandus en Amérique du Nord.

Habitat : forêts, prairies, jardins, champs.

BESIDE_BIRDS_2021_barn_swallow.png

Hirondelle rustique (Hirundo rustica)

Aussi connue comme l’hirondelle des granges. Son front et sa gorge sont brun roux, et sa tête, bleu noir. Son vol, saccadé et rapide, est très impressionnant à observer.

Habitat : prairies, marais, parcs et jardins.

BESIDE_BIRDS_2021_warbler.png

Paruline (Geothlypis trichas)

Il existe 34 espèces de parulines au Québec. La plupart arborent un plumage aux couleurs vives. Le plumage de la tête des parulines masquées mâles rappelle un masque de superhéros !

Habitat : forêts, marais, prairies, jardins.

BESIDE_BIRDS_2021_purple_finch.png

Roselin pourpré (Haemorhous purpureus)

Magnifique oiseau qu’on dirait trempé dans l’aquarelle, le mâle présente un plumage qui va du rose framboise clair au pourpre vif. Le plumage de la femelle, lui, est rayé de brun.

Habitat : forêts de conifères et mixtes, ainsi que leurs lisières.

BESIDE_BIRDS_2021_White_Nuthatch.png

Sittelle à poitrine blanche (Sitta carolinensis)

C’est un oiseau plutôt bruyant, avec un chant nasillard. Son ventre, sa gorge, ses joues et sa poitrine sont blancs, comme l’indique son nom. Ses longs « doigts » lui permettent de marcher dans tous les sens sur les troncs d’arbres. On la voit souvent la tête en bas, en train de chercher sa nourriture tout autour des branches.

Habitat : vieilles forêts ouvertes, de feuillus ou mixtes; vergers, parcs, jardins de banlieue.

BESIDE_BIRDS_2021King_Bird.png

Tyran tritri (Tyrannus tyrannus)

Sans aucun doute l’un des oiseaux qui remportent la palme d’or du meilleur nom. Il est ainsi nommé parce qu’il défend âprement son territoire, même contre des oiseaux beaucoup plus gros que lui. Un vrai « boss de bécosse », en somme.

Habitat : orée des forêts et des boisés, fermes, parcs.

BESIDE_BIRDS_2021_goldfinch.png

Chardonneret (Spinus tristis)

Le mâle arbore un plumage jaune vif en été, et vert olive en hiver. La femelle a un plumage jaune brunâtre terne qui devient plus éclatant lors de la saison estivale.

Habitat : à proximité de l’être humain, dans les banlieues et les prairies.

BESIDE_BIRDS_2021_cedar_waxwing.png

Jaseur d’Amérique (Bombycilla cedrorum)

Aussi appelé jaseur des cèdres, il présente une couleur caramel. Sa tête est coiffée d’une huppe longue et brunâtre, et un bandeau noir masque ses yeux. Son bec est noir. Son plumage a une apparence soyeuse ; c’est un superbe oiseau à observer. Son chant ressemble à un sifflement très doux.

Habitat : orée des forêts, vergers, jardins et parcs urbains ; partout où il y a des arbres fruitiers ou des végétaux produisant des baies (il raffole des groseilles et des gadelles).

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser.

© 2022 BESIDE Habitat Inc. Tous droits réservés.